Pilotes Côtiers Méditerranée


Pilote Côtier n°12 - Les îles Baléares (6e édition)


Pilote Côtier n°12 - Les îles Baléares (5e édition)
38.00 €
Certains reprochent aux îles Baléares d’être défigurées par une urbanisation touristique intensive. Il est certain que les plus grandes plages, tout particulièrement dans la baie de Palma, sont bordées d’immeubles de tours hôtels, véritables usines à vacances. Mais ces quelques kilomètres de plage envahis par les touristes de toute l’Europe, ne représentent qu’une toute petite portion des côtes rocheuses des Baléares, souvent escarpées, généralement sauvages, offrant parfois d’impressionnants à pic et toujours d’une grande beauté avec leur végétation méditerranéenne s’accrochant aux rochers rougeâtres.
Tous les plaisanciers qui ont eu la chance de faire le tour des quatre îles (Minorque, Majorque, Ibiza et Formentera) ne peuvent le nier, les îles Baléares représentent encore un véritable petit paradis à l’ouest du bassin méditerranéen qui bénéficie sous un climat remarquablement ensoleillé de belles brises marines, favorables à une navigation tranquille à la voile.
Cette grande variété de paysages se retrouve également d’une île à l’autre. Minorque a un caractère très marin avec ses vents parfois forts qui soufflent du nord sur une côte très sauvage, tandis que sa côte sud moins exposée est bordée d’un haut mur de falaises qu’entaillent de nombreuses calas.
Plus vaste Majorque présente au N.W une véritable cordillère montagneuse que l’on ne peut qu’admirer à distance tant ses parois sont escarpées alors que la côte opposée à l’Est est truffée d’une multitude de calas qui sont autant d’abris tranquilles. Des calas que l’on retrouve également au S.W. de l’île. Ailleurs les grandes plages l’emportent.

Ibiza au sud est déjà enfermée dans les fortes chaleurs et les calmes plats du golfe de Valence. Ses rivages sont pratiquement partout très rocheux et bien souvent escarpés mais ils offrent l’abri de nombreuses calas qui facilitent la croisière.
Enfin tout au sud Formentera est un plateau aride, brûlé par le soleil, qu’apprécient les amateurs de grands espaces solitaires. On le voit, bien chagrin serait le navigateur qui ne trouverait pas en ces îles son bonheur.

6e édition

324 pages -  38 €



Quantité  

Votre panier
WEBINAIRE VOILES ET VOILIERS PAR JEAN YVES BERNOT
DE BRETAGNE OU DE GIBRALTAR JUSQU’AUX CANARIES DES CANARIES JUSQU’AUX ANTILLES DES ANTILLES JUSQU’EN EUROPE GRÂCE AU WEBINAIRE DE VOILES ET VOILIERS PRÉPAREZ BIEN VOTRE TRAVERSÉE AVEC JEAN-YVES BERNOT DEUX HEURES DE FORMATION EN LIGNE !
WEBINAIRE DE JEAN YVES BERNOT (cliquez sur ce lien)

LIVRES DE BORD ET RECHARGE
Ses pages sont numérotées (comme l'exige le Règlement) et une jaquette façon cuir le protège et le rend rechargeable. (Afin de ne pas le détourner de son rôle de témoin de votre navigation), il contient juste les informations qu'il faut avoir toujours sous la main. La grille journalière est facile à remplir et les dessin de G. de Monfreid illustreront vos récits. 128 pages
Livres de bord et recharge (cliquez sur ce lien)
Pilote côtier n°3

Pilote côtier n°3 - Nouvelle édition

L’île de Beauté. Cette appellation n’est pas usurpée pour cette île de Corse où le terme sauvage a gardé tout son sens. Où pourrait-on encore trouver sur les cartes des côtes les moins fréquentées du continent la mention "désert" qui atteste qu’en ces lieux, on ne rencontre qu’un chaos de roche dans une maigre végétation ?



Collection Cahiers techniques
Naviguer avec une tablette numérique par Francis Fustier
 Après avoir fait irruption dans notre quotidien de terrien, les smartphones et tablettes numériques n'ont pas été longs à s'inviter sur nos voiliers. Ce numéro des Cahiers techniques de Voiles et Voiliers trace un panorama des applications disponibles, examine les différentes utilisations maritimes des tablettes et décrit les conditions de leur utilisation optimale. Un indispensable pour tous ceux qui vivent – et naviguent – avec un iPhone dans la poche ou un iPad sous le bras. »
Tablette numérique (cliquez sur ce lien)

Connaître les cordages modernes et leurs usages à bord par Patrick Moreau et Frédéric Augendre
Les cordages modernes issus des fibres à haut module se sont installés sur le pont et dans la mâture de nos voiliers, sous l'influence de la compétition. Leurs bénéfices se mesurent en termes de gain de poids, de résistance à l'abrasion et au ragage, de stabilité des réglages et d'efficacité dans les manoeuvres. Un livre qui décrit la fabrication des cordages modernes, explique comment les choisir et fournit en images les clés pour réaliser soi-même les techniques de matelotage essentielles.
Connaître les cordages modernes (cliquez sur ce lien)


En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
BIEN NAVIGUER À DEUX
Notre dernier hors-série thématique par Dominic Bourgeois
Les amis sur lesquels vous comptiez vous font faux bond ! Côté famille personne n’est vraiment motivé. Et pourtant la météo s'annonce bonne et ce serait vraiment dommage de ne pas en profiter. Reste votre vieux copain. Il est toujours partant mais pas totalement à niveau. Mais qu’à cela ne tienne. L’appel du large est trop fort. Plus d'informations...